Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
 Jyvais à Dieppe...et même ailleurs !

Un blog à la sauce dieppoise ; fun, culture, idées :

Un Café littéraire à Dieppe tous les premiers mardis du mois

 

café solo

Un mardi au Solo : des gens et des livres à découvrir

 

C'est Sophie, une directrice d'école maternelle de mes amies -d'ailleurs enrôlée elle aussi dans la sympathique association des Citoyens du Pollet- qui m'en a tout d'abord parlé, de ce « café littéraire » d'un nouveau style qui allait bientôt se créer, et dont elle était, avec Arnaud, une vieille connaissance lui aussi, l'une des initiatrices : un Mardi au Solo.

Le lieu est d'ailleurs très bien choisi : ce Café Solo, café-restaurant-disquaire, situé rue de Sygogne, où les arts sont toujours à l'honneur, le musical autant que le plastique, mais également le culinaire qu'on aurait tort de négliger et de ravaler, dispensable, parmi les arts réputés « mineurs » .

Le 4 janvier, je suis venu participer pour la première fois à ce Café littéraire très convivial dont j’ai goûté l’ambiance et la discussion. J’ai découvert deux livres que je ne connaissais pas. Vu quelques visages familiers, fait aussi une connaissance nouvelle. Mangé un coq au vin accompagné d'excellent riz basmati.

Le principe de ce rendez-vous mensuel est simple : chacun peut venir avec un livre et présenter celui-ci en cinq à dix minutes. Puis on en parle. On est bien avisé, sans que cela soit une obligation, de laisser le livre à partager sur place, au Café Solo, que chacun puisse l'emporter quelques jours chez soi.

 

Le Passeur

 

the giver

 

Je ne connaissais par Le Passeur, roman « jeunesse » de Lois Lowry (titre américain original « The Giver »). Je viens de l'emporter pour mes quelques jours de vacances et de le dévorer bien vite.

J'ajoute ici en illustration quelques dessins de Lucy Knisley, une jeune illustratrice nord-américaine à la bouille sympathique, parmi les dessins que The Giver lui a inspirés, j'ai beaucoup aimé sa série sur le sujet, publié sur le site Picture Book Report .


J'espère donc bien participer au prochain Mardi au Solo, le 1 février à 19h30the giver 7 ; une rencontre le premier mardi de chaque mois, avec des gens et des livres que j'aurai plaisir à retrouver ou à découvrir, cela ne peut faire que du bien! Encore faut-il trouver le temps, dans ce monde agité et cette vie sans répit, allez, je vais bien y arriver...

 

Café solo
19 rue de Sygogne
76200 - Dieppe
Tel : 02 35 86 43 46

(voir fiche Café Solo sur Twikeo)

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C


superbe idée!


les cafés littéraires : quelque chose de génial! on y découvre souvent de très bons livres que l'on aurait jamais lu sans cet évènement!



Répondre
J


C'est vrai, et en plus celui-ci est très convivial, dans un lieu vraiment agréable et les présentations de livres ne sont pas des "conférences"...



S


Bon ben à bientôt jze note sur mon agenda :


1 février CAFE LITTERAIRE DIEPPE !


et tous les premiers mardis du mois, c'est ça ?


A+


Serge F.



Répondre
J


oui, avec plaisir ! J'ai d'ailleurs créé un "événement Facebook" intitulé "Café littéraire" pour contribuer à faire connaître ce moment d'échange passionnant à Dieppe.



S


Y a des comiques ici !


Je vais aussi y aller, c'est cool l'idée. J'ai lu le passeur, c'est 1 super bouquin. Je tiens à le signaler à tous. Bien vu j'y vais


A+


Serge



Répondre
J


Rendez-vous le 1 février alors, avec plaisir !



L


Qui pourrait me passer le passeur ?


Soit dit en passant je ne faisais que passer ...


Lutin malin


 



Répondre
J


Je le redépose dans les 8 jours au Café Solo, il sera à votre disposition dans un rayon réservé aux livres apportés par les participants des précédents "Un Mardi au Solo"



A


Quelle excellente idée et belle initiative. Je pense qu'elle est promise à un succès important. A bientôt sur place les livres à la mains !



Répondre
J


Tout à fait. Le succès est d'ailleurs déjà là, plus "qualitatif" que "quantitatif", mais nul besoin de la grande foule pour discuter sereinement.